blog wordpress le cms le plus utilisé au monde

Les blogs WordPress sont les plus utilisés au monde

Cela n’est pas nouveau mais les blogs sous WordPress sont les plus utilisés au monde. Chaque année, le CMS (Content manager System) prend non seulement des parts de marchés sur les autres comme Joomla, Drupal, Magento, Blogger ou encore Shopify mais réalise aussi une percée sur tout l’environnement du Web. Son succès est absolument incroyable ben qu’il faille ici faire une distinction entre ses versions. WordPress, c’est environ 60% de l’ensemble des CMS et près de 30% du Web, excusez du peu…

WordPress peut être complètement gratuit et open source

C’est le cas si vous décidez de créer votre blog en partant de zéro (ou presque) en décompilant les fichiers zippés du site wordpress.org. Il vous faudra alors, pour l’installer, solliciter les services d’un hébergeur en acquérant à la fois un nom de domaine et un serveur avec une base de données. Il est alors possible que vous ayez besoin de coder un peu, cela reste au final un sujet où la technicité a son importance à un moment ou un autre de la vie de votre blog. En revanche, c’est un terrain de jeu parfait pour s’essayer à tous les exercices du Webmarketing notamment et un graphiste, pour ne citer que ce métier du Web, pourra parfaitement prendre son pied en créant des thèmes WordPress sur mesure ou sur la base de modèles de pages déjà existants.

Pour se lancer sur WordPress.org, l’idéal est d’avoir de bonnes connaissances en PHP, HTML et CSS minimum. Les autres langages du Web à l’instar du Javascript sont également appréciés si vous souhaitez faire de votre blog ou de votre site Internet quelque chose de vraiment unique.

Notez que l’usage d’extensions (les plugins en anglais) permet aussi de faire des choses extraordinaires, un ajout de briques conçues par d’autres en quelque sorte, qui peuvent cette fois être payantes parfois (monétisation du Web oblige 🙂 ).

En utilisant ce système open source, vous aurez la possibilité de dépasser le simple cas du blog (ce dernier est, pour faire simple, un carcan permettant de créer des articles attachés à des catégories comme sur le site sur lequel vous êtes actuellement). Vous pourrez ainsi créer des pages à l’instar des sites vitrines, créer des formulaires parfois bien complexes, créer des forums si vous le souhaitez, des Intranets également, des sites E-commerce (avec l’extension Woocommerce que nous évoquons un peu plus loin), des réseaux sociaux ou des communautés avec des profils et des systèmes d’inscription.

WordPress.org, un outil majeur à comprendre avec un PHP unique et une source intarissable de découvertes nouvelles !

WordPress, c’est aussi la société Automattic

Vous n’aurez jamais l’envie de mettre les mains dans le cambouis et coder ? Vous ne voulez pas connaître la saveur d’une page balnche apparue en raison d’une erreur de manipulation ou de mise à jour ? Vous ne voulez pas connaître l’univers du SSH et du FTP et le PHP est pour vous une maladie extra-terrestre ? Vous avez la possibilité de vous orienter vers WordPress.com. Ici, rien à voir vous diront les professionnels du web.

La société qui gère WordPress.org est l’une des plus grandes entreprises du Web. Ce n’est pas un GAFA mais elle n’en est pas loin en réalité. Son seul problème est qu’elle est moins connue du grand public. Il s’agit d’Automattic. Cette société est une société américaine éditrice de logiciels, absolument orientée sur WordPress bien qu’elle ait acquis en 2019 également Tumblr !

Attention, utiliser les services de WordPress.com revient à ne pas avoir de serveur hébergé chez soi. D’une certiane manière, cela pose la question du droit sur les contenus que vous publiez puisque vous utilisez les serveurs d’Automattic et plus généralement leurs services de gestion, jusque dans l’interface très proche de la version WordPress.org.

Beaucoup de personnes regrettent d’avoir commencé sur WordPress.com et souhaitent prendre leur indépendance sur le .org lorsque le blog ou le site commence à prendre de l’ampleur, pensez-y. Sinon, le service est de très haute qualité, c’est indéniable. La seule différence est que vous pourrez plus difficilement avoir la main sur les évolutions, sauf à payer les extensions, sauf à acheter ne serait-ce que le nom de domaine chez le bureau d’enregistrement de la même société (ou au moins d’utiliser leurs services DNS).

Auttomatic, c’est une quantité incroyable de plugins que l’on retrouve aussi sur la version .org. Le plugin phare en la matière, c’est Woocommerce, un système qui permet de créer une boutique en ligne et vendre des produits. En 2020; Woocommerce est assurément un type de E-commerce ultra-performant, qui prend d’ailleurs d’énormes parts de marché là aussi sur l’ensemble de ses concurrnts. Contrairement à la légende, il est tout à fait possible d’avoir des centaines de milliers de produits gérés sous Woocommerce (et donc WordPress) pourvu que les serveurs associés soient de taille (comme toujours).

Les très gros avantages de WordPress

Bien que les optimisations en référencement naturel puissent se faire sur n’importe quel CMS pourvu que l’on ait la maîtrise technique (mis à part ceux qui ne permettent pas de travailler directement sur le FTP mais pour lesquels des optimisations sont aussi possibles), WordPress séduit les référenceurs par sa simplicité d’utilisation et le fait que l’on puisse agréger des contenus très facilement. En pratique, tous les thèmes WordPress sont mauvais comme toutes les autres solutions de CMS. En revanche, travailler les liens et l’arborescence devient un jeu d’enfant pour faire de votre blog un outil “Google firendly“.

C’est la raison pour laquelle, il est très facile de lancer son blog (en moins de cinq minutes comme le dit la légende) et commencer à publier des contenus qui seront par ailleurs vite observés par les moteurs de recherche. WordPress bénéficie en effet d’un sitemap.xml intégré.

La plus grosse communatué du monde en matière de CMS, c’est WordPress !

Côté technique, le CMS le plus utilisé au monde est pour les néophytes du Web un excellent entraînement. Comme il est simple d’afficher ce que l’on veut au travers u back-office, on n’est jamais complètement déçu du résultat. Bien entendu, que ce soit sur le plan du design ou des optimisations SEO évoquées plus haut, l’expérience et la pratique sont amplement nécessaires.Cerise sur le gâteau : Il est toujours possible de trouver un développeur sous WordPress quelque part près de chez vous, l’essentiel des agences de communication et des agences Web l’utilisent d’ailleurs. De toute manière, les meilleurs blogs sont sous WordPress (ok, j’exagère peut-être).

Le seul défaut réel de WordPress, le CMS le plus utilisé au Monde : Son succès

Comme ce type de blog connaît un succès mondial sans précédent, WordPress, en tant que CMS le plus utilisé du Web est la cible des plus grands piratages possibles. Il existe bien entendu des solutions de sécurisation et je vous invite, si vous vous lancez, par commencer à vous informer sur ce point.

Ensuite, il ne faut pas ici ne pas remarquer que le Web a tendance à s’uniformiser à cause de certains sites Internet. Si le menu du haut semble être un standard (je déteste cette expression de Webmarketeur désuet), c’est en grande partie la faute de Facebook. Si nous avons connu des mochetés de sliders (les diaporamas que personne ne regarde) pendant des années, c’est en grande partie à cause de WordPress. a vous, si vous lancez comme je vous le souhaite à corps perdu dans WordPress, de faire en sorte, en participant à la communauté par exemple, de casser les codes !

X.D.