referencement organique

Référencement Organique, la meilleure qualité de trafic

Vous êtes propriétaire d’un ou plusieurs sites Web et vous aimeriez que ces derniers bénéficient de davantage de trafic ? Bien évidemment, en règle générale, sans vouloir faire la fine bouche, tout type de trafic est bon à prendre. Seulement voilà, il y a trafic et trafic et on sait pertinemment que tous les canaux d’acquisition ne se valent pas. Aujourd’hui, parlons un peu de référencement naturel ou référencement organique ou SEO.

Qu’est-ce que le référencement organique ?

Le référencement organique ou référencement naturel ou SEO correspond au trafic qui arrive sur votre site en provenance des moteurs de recherche. Cela comprend tous les moteurs de recherche que sont Google, Bing, Yahoo!, Ecosia, Lilo, Duck Duck Go, Qwant et autres et pour lesquels l’internaute, après avoir effectué une requête, arrive sur votre site en cliquant depuis les résultats naturels des moteurs de recherche. Les résultats dits naturels s’opposent aux résultats payants ou liens commerciaux qui arrivent eux au-dessus et / ou en dessous des résultats naturels.

Pourquoi le référencement organique est-il le meilleur trafic ?

Cette assertion que nous faisons, vous vous demandez peut-être ce qui nous permet d’être aussi affirmatifs pour pouvoir la faire ? C’est très simple et chaque blogueur l’a bien compris qu’il tienne un blog populaire ou autre. En fait, le trafic issu des moteurs de recherche (quel que soit le moteur de recherche d’ailleurs), est un trafic qualifié par le fait que l’internaute (ou le mobinaute avec l’essor grandissant des requêtes sur le mobile) est dans une démarche proactive. Il est, comme le nom du moteur de recherche l’indique si bien, en recherche de quelque chose. Il ne s’agit pas du même comportement que quand le même internaute sera en train de consulter un ou plusieurs de ses réseaux sociaux par exemple.

Et parmi les trafic issu des pages de résultats des moteurs de recherche, celui du référencement naturel sera le plus souvent bien plus qualifié que son homologue du référencement payant (sur un même support, exemple les liens naturels dans Google en comparaison des liens payants sur ce même Google) car une bonne partie des internautes sont sensibilisés à ce qui est du référencement naturel (qu’ils souhaitent privilégier) et ce qui est du référencement payant (qui correspond pleinement à de la publicité de la part de chacune des marques qui sont présentes).

N.O