trouve moi un vrai restaurant

Trouve-moi un restaurant, un vrai !

Ceci est un petit billet d’humeur sur l’appellation “restaurant”. Par définition, on parle ici d’un établissement commercial où l’on sert des repas contre un paiement (Voilà la définition issue du Larousse). Mais en société, entre amis lorsque l’on sort en soirée par exemple, on fait bien une distinction entre le restaurant et la brasserie. Si vous faites une recherche sur Google, vous pourrez chercher  un restaurant près de vous et constater en y allant que les mets relèvent plus de la brasserie. La confusion s’immisce dans les petits détails vous me direz… Oui mais l’appellation restaurant n’existe pas en tant que tel. On parle bien de “fait maison”, mais là encore les subtilités font que le “fait maison” n’est pas tout à fait, disons, une création originale !

Comment distinguer la brasserie du restaurant ?

En général, un restaurant ne sera pas ouvert de la même manière pour commencer. Une brasserie (attention, c’est un métier honorable que de proposer des repas, quels qu’ils soient pourvu que l’on ne tente pas de léser le consommateur), quant à elle, propose ses services en général plus de temps dans la journée, parfois même en continu. Et c’est tout à fait logique puisque les plats sont le plus souvent préparés à l’avance, réchauffés pour l’occasion également.

On s’attend à goûter au savoir-faire en restauration.

Un restaurant peut procéder de la même manière et nombre d’établissements le font dans la pratique. Cela dit, si un cuisinier est aux fourneaux, avec son équipe, il sera normalement plus enclin à proposer et fabriquer des repas au fur et à mesure de l’affluence.

Le pire des restaurants est celui qui ne fait que réchauffer

On évoquais en préambule le cas des brasseries qui font du “fait maison” un peu “limite”. Il s’agit en fait pratiquement de reprendre un plat ou un met (par exemple un dessert) préparé parfois industriellement et d’y apporter une touche personnelle (Un peu de chantilly sur le fondant au chocolat ?). Le hic, c’est que si sur l’enseigne, vous voyez bien la mention “brasserie”, vous êtes en droit de vous attendre en toute connaissance de cause à ce type de pratique. Mais pour un restaurant ? Disons-le clairement, c’est très peu appréciable pour le consommateur !

Attention, le prix est déterminant dans ce que vous avez dans l’assiette, en principe.

Si vous avez des prix de restaurants et que vous avez du réchauffés, il semble légitime de pouvoir évoquer au chef d’établissement votre mécontentement.

Se tourner vers les maîtres restaurateurs

Saviez-vous qu’il existe une association française des Maîtres Restaurateurs ? C’est d’ailleurs un titre ou plutôt une certification qui garantit que tous les plats de l’établissement sont faits maison. Il existe par ailleurs d’autres plus de 30 autres critères de qualité nécessaires pour obtenir cette certification qui s’affiche ensuite en toute logique fièrement sur les façades des restaurants que vous pourriez fréquenter.

Aujourd’hui, selon le site https://www.maitresrestaurateurs.fr/ , il y aurait à peu près 1500 professionnels concernés par cette certification instituée en 2007. Une occasion de goûter à la qualité des produits proposés chez eux, certains étant issus parfois de productions en permaculture.

X.D.