qu est ce que la sophrologie

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Inventée par Alfonso Caycedo en 1960, la sophrologie peut être considérée par lui-même comme une “nouvelle école scientifique qui étudie les modifications de la conscience humaine”. Inspirée du grec ancien dans sa terminologie, la sophrologie pourrait adroitement signifier “étude de l’harmonisation de la conscience”.

Les inspirations qui ont conduit Alfonso Caycedo à la création de ce que l’on pourrait plutôt évoquer aujourd’hui comme une pratique viennent de l’Inde, de l’Asie, du Moyen-Orient et englobent également d’autres méthodes dites de médecines douces comme l’Hypnose ou encore le Zen, la relaxation progressive, le yoga ou encore de théories comme la phénoménologie, sont aujourd’hui largement pratiquées en France sous le label de sophrologie. La phénoménologie évoquée ici a d’ailleurs connu ses heures de gloire à partir de l’après-guerre. Cependant, la sophrologie est vraiment devenu une pratique très prisée en France à partir des années 90 et 2000 jusqu’à fédérer des praticiens sophrologues et jusqu’à la création d’écoles appliquant plus ou moins les préceptes d’Alfonso Caycedo.

La sophrologie est avant tout une méthode pour un mieux-être

Beaucoup de personnes pratiquent la sophrologie ais ne la théorise pas. Pour les Caycédiens, c’est d’abord l’application méthodologique des techniques explorées par Caycedo qui sont utilisées chaque jour. On peut considérer que l’apport des psychologies et de la connaissance de notre corps dans la sophrologie en font une méthode psycho-corporelle. Toutefois, il faut préciser également, puisque beaucoup de professions du bien-être sont également considérées comme inopérantes d’un point de vue thérapeutique, que “la sophrologie n’est pas une discipline définie ni reconnue dans le cadre du code de la santé publique“.

Revenons à la méthode. Il y a ainsi plusieurs étapes, d’ailleurs en fonction des écoles, car si Caycedo a donné une méthodologie à sa pratique de la sophrologie, d’autres sophrologues ont développé d’autres manière de l’envisager. Dans notre article sur la relaxation dynamique, nous évoquons celles issues du fondateur et nous vous invitons ici à les étudier pour mieux comprendre que corps et esprit évoluent dans le temps  et les personnes.

Pratiquée en groupe essentiellement, la sophrologie est une méthode de relaxation applicable également pour soi-même.En sophrologie, on concentre ses efforts sur des exercices qui travaillent sur la respiration, la décontraction musculaire et l’imagerie mentale. Ce dernier aspect est appelé “visualisation”.

Comment devenir sophrologue ?

Si vous souhaitez vous intéresser de plus près à la méthode, le mieux est de partir sur des organismes de formation. On notera ici que les praticiens ne sont pas conventionnés puisque la pratique de la sophrologie n’est en soi pas reconnue par les pouvoirs publics en France. Par ailleurs, comme dans beaucoup de cas, la réglementation est limitative sur l’exploitation de termes associés à la médecine ou la psychologie. Métier non réglementé, tout à chacun peut devenir sophrologue facilement. Mais pour des raisons de crédibilité et d’honnêteté intellectuelle, se former est tacitement nécessaire.

Il existe des titres RNCP pour obtenir un titre dans ce type de profession au contact des gens. Souvent en souffrance, les personnes accompagnées par des sophrologues sont des personnes assez fragiles dont il faut prendre soin. Le bon sophrologue saura ici de pas dépasser ses fonctions et amener une personne à consulter un médecin ou un psychologue au besoin.

Se former, vous l’avez compris, est important. Si vous suivez les formations organisées par l’école de Caycedo, le temps sera assez long car il existe plusieurs cycles d’apprentissages répartis sur plusieurs années.

X.D