qu'est ce que le bien etre psychologique

Qu’est-ce que le bien-être psychologique ?

C’est une question centrale dans nos sociétés modernes que le bien-être psychologique. Cependant, les sages (philosophes et sophistes) de l’Antiquité avaient à l’époque déjà compris il est important de prendre soin de la totalité de nos êtres. L’influence du psychisme joue ici un rôle majeur et tout marathonien par exemple, alors même que son physique est parfaitement préparé, sait que le bien-être psychologique permettra de dépasser les limites requises en cas de petits pépins physiques.  Aujourd’hui, pour traduire  les concepts qu’employaient déjà nos sages aïeux grecs et latins, on parle d’influence du psychisme sur le physique. Les médecins eux-mêmes admettent qu’il existe des maladies dites “psychosomatiques”. L’Organisation Mondiale de la Santé ( ou OMS) définit elle même la santé mentale comme : “un état complet de bien-être physique, mental et social, et pas seulement l’absence de maladies”.

Prévenir et renforcer le bien-être psychologique

Le mieux, comme toujours, est d’avoir une démarche de prévention. Celles et ceux qui sont adeptes des huiles essentielles, des massages à base d’huile d’argan , de la réflexologie plantaire, ou encore de sophrologie le savent bien : Le corps et l’esprit s’interpénètrent. Si le mental influe beaucoup sur nos capacités physiques, une hygiène de vie physique promeut elle-même un impact positif sur l’aspect psychologique. Prévenir une hygiène mentale signifie savoir utiliser ses propres facultés mentales pour maintenir une vie équilibrée.

Rechercher une harmonie psychologique et physique pour son bien-être

Afin d’augmenter ses chances de bien-être psychologique, il est intéressant d’avoir une vision constructive des expériences que l’on vit, sachant que chacune de nos actions et expériences contribuent à la formation de la qualité de notre propre existence (et de celle des autres d’ailleurs).

Les facteurs du bien-être psychologique

Il existe de nombreux travaux actuels sur le sujet dont le test proposé par la psychologue américaine Carol Ryff. Cette dernière estime que le bien-être psychologique est lié à l’âge, au sexe, au statut socio- économique et à l’ethnie. Elle en tire six facteurs qui sont :

  1. L’auto-acceptation ;
  2. Le contrôle de ce qui nous entoure ;
  3. Les relations positives avec les autres ;
  4. L’autonomie ;
  5. La croissance personnelle ;
  6. Le projet de vie

Six dimensions qui nous rappellent donc que pour assurer une bonne santé psychologique, il est préférable de :

  • Pouvoir nous accepter tels que nous sommes en comprenant nos actes passés sans avoir la volonté mortifère de penser à intervenir sur ce qui s’est déjà réalisé.
  • Autant que possible, nous devrions pouvoir nous débrouiller dans des environnements difficiles et nous adapter aux circonstances différentes de la vie.
  • Être sincère et ouvert avec les autres est un signe de bonne santé psychologique.
  • Être autonome pour être en capacité de prendre des décisions dans la vie. L’indépendance se traduit aussi dans l’émotionnel, quand bien même les autres ne seraient pas d’accord.
  • L’auto-apprentissage et l’envie de savoir toujours plus de choses et vivre plus d’expériences pour grandir. Accepter aussi les nouveaux défis.
  • Trouver un but à sa vie avec des objectifs clairs et réalistes.