occuper ses enfants l ete

Comment occuper ses enfants l’été ?

Vous avez un ou des enfants et l’été approche. Durant les vacances scolaires, il apparaît parfois difficile de bien occuper ses enfants, surtout si par ailleurs vous devez avoir d’autres activités. Il existe bien entendu la solution des colonies de vacances mais peut-être vous y êtes vous pris un peu tard. Alors comment faire pour les occuper alors même que vous manquerez immanquablement de créativité au bout de quelques temps ? Début de réponse.

Les jeux vidéos : La pire des solutions de facilité ?

On pourra très facilement taper sur les écrans pour considérer que ce n’est pas la meilleure solution en matière d’occupation de ses enfants. Cela dit, si votre fils passe son temps sur Fortnite, une des solutions pour l’occuper à autre chose et de l’inviter à jouer avec vous sur un autre jeu. Oui, vous avez bien lu.Un peu comme pour toutes les questions addictives, il s’agit d’avoir un accompagnement de la personne addict.

Le jeu vidéo peut être participatif et vous pourriez par exemple monter une équipe avec lui sur un jeu un peu plus familial, quitte aussi à faire participer les autres membres de la famille. Une petite demi-heure de jeu vidéo ensemble et hop, on va marcher ! Oui, le but, n’est pas de rester assis devant une télé avec vos enfants l’été, c’est sûr.

Aller au parc pour faire un jeu de plateau

On pourrait aisément aller au parc avec ses enfants pour faire des jeux de plein air (football improvisé, course à pieds pourquoi pas ou encore vélo). Mais si vous manquez de perspectives en matière sportive, profitez d’une petite sortie à pieds pour aller dans les parcs et improviser un jeu de plateau. Cela peut être ici fait aisément avec un jeu de carte, un Monopoly, des jeux de réflexion ou pourquoi pas, en utilisant l’espace au mieux, avec de petits combats de toupies Beyblade.

Bien entendu, la pratique sportive alternée avec ces jeux sympathiques sera bienvenue. Prenez aussi un ballon (non pas de foot) mais de rugby !

Aller nager avec ses enfants à la piscine

Si vous avez la chance d’avoir une piscine municipale à proximité ou encore mieux une piscine privée chez vous (veinards !), vous pouvez facilement les occuper pendant deux bonnes heures. Attention toutefois aux drames pour les plus jeunes, les noyades par défaut de vigilance se concentrent durant les mois d’été. Gardez toujours l’œil sur vos enfants, que vous soyez à la plage ou à la piscine. D’ailleurs, avoir l’œil, ce n’est pas 20 mètres d’écart avec eux, c’est réellement avoir une très fore proximité avec eux.

Mais nager est assurément l’une des meilleures choses à faire pour les occuper. Il peut être aussi pratiqué en piscine de nombreux jeux et activités ludiques comme :

  • Improviser un water-polo (un jeu de balle très fatigant qui vous assurera de les voir se coucher plus tôt) ;
  • faire le dauphin ou des courses de nage libre ;
  • Faire des sauts dans l’eau ;
  • Utiliser des accessoires comme des pistolets à eau pour improviser une petite bataille en famille ;
  • Courir dans l’eau dans un sens dans le bassin et s’arrêter promptement pour repartir dans l’autre (vous verrez qu’en groupe, ce n’est pas du tout facile !)

Leur proposer d’organiser une journée avec leurs ami(e)s

Si vous avez la possibilité d’accueillir une ribambelle d’enfants l’été chez vous, dans votre jardin par exemple, cette solution est parfaite pour vous. Il est aussi possible de se rendre sur un lieu plus propice pour cela, par exemple en forêt pour qu’ils fraternisent dans un environnement toutefois balisé. Bien entendu, vous les accompagnez ou les faites accompagner ; Vous préparez également l’itinéraire que vous aurez la bonne idée de communiquer à des tiers. Vous faites des provisions et vous assurez un minimum de boisson (de l’eau) pour la route.

Poussons même le vice jusqu’à embarquer une petite trousse de soin au cas où, les risques sont quand même présents dans des milieux que vous n’avez pas l’habitude de fréquenter et on peut aisément se retrouver dans le désarroi à quelques kilomètres de chez soi tout simplement parce que l’on ne sait plus où l’on est vraiment.

Faire des visites touristiques et historiques

Pas toujours évident de mobiliser des adolescents sur le sujet mais c’est toujours possible. Il existe forcément près de chez vous des endroits à visiter, à découvrir. L’histoire n’est pas que dans les musées (bien que vous pouvez aussi tenter de les fréquenter un autre jour que le mardi où ils sont fermés).

Pour préparer votre petite expédition, pensez à faire là encore un itinéraire. Peut-être serez-vous motorisé pour vous rendre sur le lieu de visite mais pensez à utiliser des vélos en famille, c’est plus sympathique l’été. Préparez aussi de quoi raconter une histoire sur le lieu visité avec vos enfants. Les parcours de type pédagogiques sont toujours du meilleur effet et permettent de garder des souvenirs très longtemps. L’éducatif, c’est bien aussi 🙂

X.D