le retour aux sources

Le retour aux sources pour être bien dans son corps

Aujourd’hui, et particulièrement à l’heure des pandémies et du cloisonnement, les gens recherchent souvent ce que l’on appelle “le retour aux sources”. Cela peut prendre plusieurs formes qui semblent en apparence assez banales comme le fait de marcher, de faire une randonnée en forêt ou en montagne, d’aller sur la plage. Cela peut prendre aussi la forme de démarches plus personnelles comme de retrouver prise entre son corps et son esprit en pratiquant le QI Gong par exemple. Mais pourquoi avons-nous besoin de formuler ce “retour aux sources” ?

Le besoin de se réapproprier le corps pour soi et ses proches

Le bien-être, c’est d’abord pour soi. Cela peut être aussi pour les autres et en pratique c’est souvent le cas. Au sein de votre foyer, vous avez besoin de partager des moments de convivialité qui peuvent s’exprimer par des projets communs et, au jour le jour, par des divertissements réalisés en famille. C’est le cas des balades en nature (forêt, mer, montagne) qui permettent de s’extirper de la maison ou de l’appartement et de soulager à la fois son esprit et son corps.

Ces sorties sont très importantes sur le plan psychologique et favorisent incontestablement, de l’avis des spécialistes, la créativité, l’estime de soi, la performance même. Prenez du temps pour vous et essayez dans la mesure du possible de rompre avec vos habitudes, que vous soyez seul(e), en couple ou en famille. Faites profiter à toutes et tous de marches de plus en plus longues pour vous ressourcer et profiter ainsi de bienfaits psychologoiques faciles à obtenir (ce n’est qu’un peu de temps après tout).

Dégager du temps pour la créativité

Le télétravail ne favorise pas par exemple la créativité, c’est un fait. Or, la situation actuelle de crise sanitaire oblige au télétravail pour la plupart des actif, imitant ainsi le potentiel de création pourtant nécessaire à chacune et chacun. La créativité personnelle  émerge d’une approche qui nécessite le plus souvent l’échange. Si vous n’avez pas la possibilité d’échanger avec des proches, ressourcez-vous en nature pour avoir un rapport d’échange avec elle. Les arbres et la verdure d’une forêt sont un atout incroyable pour vous plonger dans une réflexion plus intense que dans le quotidien d’une chaumière ou la fréquentation des rues d’une ville.

Favoriser son bien-être en se ressourçant

Les choses simples sont les plus adaptées pour se ressourcer. C’est la raison pour laquelle nous évoquions juste avant la marche qui reste l’action la plus simple et évidente pour un être humain. “Nous sommes faits avant tout pour marcher”. Vous avez aussi la possibilité de favoriser votre bien-être en rompant avec les habitudes qui se prennent du fait de la contrainte.

Lorsque vous avez moins de libertés, des obligations quotidiennes et l’impossibilité de voyager par exemple, l’évasion peut naître d’activités ludiques simples comme la lecture de romans ou d’essais, la création musicale, le dessin, la peinture ou toute activité artistique qui permet l’évasion et la créativité (à nouveau). Lâchez les écrans qui sont un obstacle durable au bien-être !

X.D.