courir dans l eau

Courir dans l’eau : sculpter son corps et se maintenir en forme

Aujourd’hui et pour ce deuxième billet dans notre catégorie dédiée aux divertissements sur le blog lifestyle, nous allons rester non seulement toujours dans le domaine du sport, mais aussi toujours dans le domaine de la course à pied avec un sport toutefois encore méconnu mais dont l’effort physique sera tout aussi intense. Cette discipline, c’est courir dans l’eau. Une discipline que nous allons définir et dont nous allons aussi évoquer plusieurs noms différents qu’elle peut porter.

Qu’est-ce que l’aquajogging ou le jogging water ?

Peut-être que vous en avez déjà entendu parler mais sans nécessairement pour autant bien vous représenter de quoi il s’agit. Qu’appelle-t-on donc l’aquajogging ? Il s’agit d’une discipline qui consiste, comme son nom l’indique dans la langue de Shakespeare à courir dans l’eau. Pour cela, il y a une certaine méthodologie à respecter dans la discipline d’aquajogging, même si certaines et certains d’entre vous devraient pouvoir trouver avec un soupçon d’imagination des alternatives intéressantes.

L’aquajogging consiste à simuler le fait de courir dans l’eau avec de l’eau jusqu’au cou. Vous travaillez donc avec toutes les parties de votre corps des muscles de vos cervicales jusqu’à vos pieds et nous allons voir dans la partie qui vient que forcément cela se traduit d’effets, positifs pour votre santé.

La discipline porte plusieurs noms différents. Tantôt on parle de jogging water, tantôt on parle de water run, tantôt de jogging dans l’eau… toutes ses appellations désignent la même activité

Quelle est la différence entre l’aquajogging et l’aquarunning ?

Contrairement à ce que les noms pourraient laisser penser, les termes d’aquajogging et aquarunning ne sont pas des synonymes. Il ne s’agit pas de la même activité. Bien entendu et là-dessus le nom est toujours évocateur, il s’agit toujours dans un cas comme dans l’autre de courir dans l’eau. Seulement si dans le cas de l’aquajogging cela se passe comme nous l’avons évoqué précédemment, dans le cas de l’aquarunning, la course dans l’eau se passe à l’aide d’un tapis de course et vous n’êtes immergé(e) que jusqu’à la poitrine. À noter également qu’en théorie, dans l’aquarunning, vous alternez les courses avec les exercices de renforcement musculaire.

Les bienfaits pour votre santé de courir dans l’eau

Comme vous pouvez l’imaginer, les bienfaits d’une discipline comme l’aquajogging (ou comme l’aquarunning, ici ils se rejoindront à nouveau) seront nombreux. Mieux, par rapport à votre footing matinal, vous bénéficierez des mêmes avantages que ceux de la course à pied traditionnelle, mais avec les bienfaits de l’eau et du fait de courir dans l’eau, donc un effort moins traumatisant pour le corps en matière de chocs.

Les bénéfices quels sont-ils pour celles et ceux qui ne les connaissent pas ? La course dans l’eau, comme tout sport d’endurance, sera bonne pour votre rythme cardiovasculaire, réduisant ainsi les risques en la matière. Ensuite, l’effort de par sa nature va vous permettre de sculpter votre silhouette, en particulier votre ceinture abdominale. Pour les personnes qui vont courir dans l’eau à un âge plus avancé, elles apprécieront les effets sur les jambes, aussi bien pour la sensation de jambes lourdes que pour diminuer la cellulite.

N.O