le poisoon est il bon pour la sante

Le poisson est-il toujours bon pour la santé ?

Si vous avez décidé de faire un régime ou plutôt de rééquilibrer votre assiette comme disent les diététiciens nutritionnistes, vous allez nécessairement vous orienter vers une réflexion sur les produits carnés. Si vous n’êtes pas végétarien, le poisson reste un met de choix et la gastronomie l’utilise avec plaisir pour des plats tous plus succulents que les autres. Cela dit, nous n’allons pas évoquer les recettes ici mais bien plus l’aspect nutritionnel d’aliments qui ont un zeste d’iode en plus !

L’intérêt nutritionnel des poissons dans l’assiette

Sans aucun doute, sur le plan diététique, les produits de la mer jouissent d’une très bonne réputation. On pourra aisément remarquer en analysant les mets que les qualités nutritionnelles sont nombreuses et représentent un intérêt pour la santé. Ce sont avant tout une source de protéines, animale certes mais digeste avec une forte valeur biologique ; Le poisson renferme en effet des acides aminés essentiels au corps humain pour renouveler les cellules de l’organisme.

La teneur en lipide, quant à elle, va varier avec deux acides gras de type 3 (comme disent les spécialistes) que sont l’acide eicosapentaénoique (ou EPA) et l’acide docosahexaénoique (DHA). Ces acides gras ont un rôle essentiel dans la fabrication des membranes cellulaires mais aussi la prévention cardiovasculaire et la préservation de ce que l’on nomme généralement le “bon” cholestérol.

Point de vue consommation, le mieux est de faire un bilan diététique personnalisé pour avoir une idée de la fréquence à laquelle retrouver le poisson dans l’assiette, d’autant que tous les poissons ne se valent pas. Ainsi, il faut savoir que certains sont plus gras que d’autres, à l’instar du maquereau, du hareng, de la sardine ou encore du saumon.

Y-a-t-il des différences entre le poisson frais, les conserves et le surgelé ?

D’un point de vue diététique, on peut affirmer que les différences sont vraiment très minimes, les bienfaits pour la santé sont également quasiment les mêmes. Cela dit, nous vous invitons toujours ici à réfléchir à votre mode de consommation. Ce que nous avons dans l’assiette est un enjeu pour toutes et pour tous ; C’est un effort collectif qui seul permettra de lutter contre la mal bouffe et notamment les produits alimentaires issus de l’industrie de masse. De la même manière, en fonction des pêches, il y a des saisons pour consommer le poisson !

Enfin (et même surtout), il faut avoir conscience que les ressources halieutiques diminuent grandement. Une consommation raisonnée pour le bien de l’environnement est à prendre en compte, d’une certaine manière aussi pour le bien de notre santé.

X.D