isoler une fenetre du froid

Comment isoler une fenêtre du froid ?

Si vous avez un immeuble ou une maison ancienne, vous constaterez que les fenêtres sont souvent très responsables des pertes de chaleur parce qu’elles sont mal isolées et que les interstices laissent passer les vents coulis. A moins de aire appel à un spécialiste de la pose de fenêtre, il existe des solutions simples à mettre en place qui participent du bon sens : Le double vitrage et la pose de joints de calfeutrage sont vivement conseillés. Dans ce sujet, voyons comment faire. Notons également qu’il est fréquent de constater des fuites d’air entre l’huisserie et la maçonnerie (on voit ainsi des traces de salissures sur le mur). Dans ce cas, il est nécessaire d’éliminer ces dernières en déposant de la moulure et en effectuant les rebouchages adéquats à l’aide de mortier.

De quels outils ai-je besoin ?

Pour travailler à l’isolation du froid des fenêtres, vous pourriez avoir besoin d’une perceuse visseuse, d’un rabot, du marteau de votre boîte à outils, d’une scie à dos, d’une cale à poncer, d’une râpe, d’un ciseau à bois, d’un pistolet extrudeur, d’une broche, d’un chasse-clou, d’un mètre et des éléments à poser comme un panneau double vitrage aux bonnes dimensions, de colle à bois, de pointes et vis, du papier de verre et du mastic-colle en cartouche pour votre pistolet.

La pose de double vitrage pour isoler du froid par étapes

Poser un panneau constitué de deux vitres montées en usine sur des profilés métalliques ou en PVC, c’est une bonne opération à faire pour isoler les fenêtres du froid. Le double vitrage est un panneau unique qui s’adapte sur les feuillures du châssis et qui, sur une fenêtre traditionnelle, impose la dépose des petits bois. outre la protection contre le froid, un double vitrage permet aussi une meilleure isolation phonique en comparaison avec le sur-vitrage.

Pour commencer, il faut prendre les mesures du vantail à partir du fond de la feuillure (en hauteur et en largeur sans tenir compte du petit bois). Cette opération est nécessaire pour commander votre double vitrage ensuite en usine.

Pensez à profiter de l’opération pour rénover la boiserie elle-même. C’est ici que le rabot pourra vous aider dans l’opération. Déposez ainsi le vantail sur deux tréteaux et découpez la latte de bois dur aux dimensions de la pièce. Fixez-la avec de la colle à bois pour extérieur en renforçant de pointes.

Procédez ensuite à la dépose du vitrage existant en commençant par éliminer le mastic et effectuez la coupe du petit bois à la scie à dos au niveau du fond de la feuillure. Nettoyez dans la foulée cette dernière à l’aide d’une râpe à bois ; Si il y a des traces de peinture, nettoyez au ciseau à bois et au papier de verre. Il faut que ce soit en excellent état.

Mettez en place dans l’étape suivante le panneau de double vitrage qui doit s’adapter exactement et être en contact avec le fond de la feuillure. Au besoins, rectifiez avec le ciseau à bois.

Un panneau de double vitrage est fixé par collage et vissage. Appliquez d’abord, dans le fond de la feuillure, le mastic-colle d’étanchéité pour la boiserie en déposant un cordon régulier à l’aide de votre pistolet extrudeur. Il faut ensuite mettre le panneau en place en pressant fortement et enfoncer ensuite des vis autoperceuses dans le rebord du panneau pour solidifier l’ensemble.

Enfin, vérifiez l’étanchéité, vérifiez que vos fenêtres sont isolées du froid en appliquant le mastic en cordon régulier pour combler l’interstice entre la joue de la feuillure et le cadre en PVC. Attention, les joints métalliques de calfeutrages se placent quant à eux sur le dormant ; Il faut ici les clouer et achever d’enfoncer les têtes plates au chasse-clou.

Si vous aimez particulièrement travailler à la luminosité des pièces de votre maison ou de votre appartement, nous vous invitons également à lire ou relire notre article sur l’ouverture de baie dans un mur porteur.

C.S