trouver une pharmacie a acheter

Pharmacie à vendre : Comment trouver la perle rare ?

Vous avez l’intention d’acheter une pharmacie (ou vous souhaitez trouver une officine au meilleur prix ?), il existe plusieurs solutions pour obtenir les meilleures négociations possibles. Tout commence par la recherche de l’emplacement, pour peu bien entendu que vous ayez les compétences pour être pharmacien. En effet, il s’agit d’un métier très réglementé qui nécessite d’avoir des capacités professionnelles (un diplôme de docteur en pharmacie), de l’expérience (au moins six mois d’activité), et également l’aval de la préfecture et de l’Ordre des pharmaciens.

Faire les petites annonces en pharmacie

Certains pharmaciens souhaitent vendre leur pharmacie et utilisent pour cela le système des petites annonces. D’autres se tournent vers l’ordre des pharmaciens pour se mettre en contact avec des professionnels du secteur mais beaucoup utilisent les plateformes en ligne, à commencer par le Cabinet Plumecocq qui gère de nombreuses annonces dans le nord de la France particulièrement. L’avantage de passer par des cabinets spécialisés est d’avoir un interlocuteur particulièrement chevronné sur la négociation entre acheteur et vendeur. Les coûts d’achat d’une pharmacie sont en effet élevés et il est intéressant de se faire accompagner pour bénéficier de toute l’expertise à ce moment délicat.

Sur quoi faut-il se concentrer pour acheter une pharmacie ?

Comme pour l’essentiel des activités entrepreneuriales, il convient de faire un diagnostic de gestion de l’affaire à reprendre. En la matière, une pharmacie a des charges fixes et des charges variables. Ces points sont particulièrement importants car il influent sur la rentabilité et la profitabilité de l’entreprise (on se fonde ici surtout sur les comptes de résultat des dernières années pour faire par exemple une moyenne). Évidemment, ce ne sont pas les seuls points à étudier en dehors du prix de vente qui reste la donnée définitive. Citons notamment :

  • L’ensemble des éléments du bilan à l’actif et au passif (Quelles dettes sont à reprendre ?)
  • L’état et la valorisation réelle des stocks,
  • Le lieu d’implantation qui est régi également par les directives de l’ARS (l’agence Régionale de la Santé),
  • Le personnel,
  • la communication,
  • Les perspectives de développement,
  • Le local commercial (et le bail en cours si il y a lieu).

Monter un plan de financement et un prévisionnel

Au-delà des aspects juridiques, sociaux et fiscaux, il faut impérativement monter un business plan complet et c’est en cela que le cabinet de conseils pourra vous aider. Ce dernier comprend un plan de financement en se basant sur les éléments chiffrés antérieurs, mais aussi l’apport et la demande de financement pour le rachat du fonds de commerce. Il permet ensuite d’aller voir les organismes bancaires prêteurs (les taux sont bas actuellement) avec une idée précise de ce qu’il y a à financer. Un business plan reprend également les éléments relatifs à la rentabilité.

Outre des notions financières comme le BFR qui est lié au bilan, les Soldes Intermédiaires de Gestion permettent d’étudier les leviers d’actions pour améliorer la rentabilité de la pharmacie sur les années qui suivent son rachat. Un document en guise de feuille de route qui permet ensuite donc de vérifier à l’année N+1 que le prévisionnel était initialement bien monté.

C.S