comment demander un pret bancaire pour son entreprise

Comment demander un prêt pour son entreprise ?

Vous avez décidé de créer votre entreprise et vous avez besoin d’argent pour vous lancer ? L’un des premiers réflexes des entrepreneurs qu’ils soient sous le régime micro ou non est de demander un prêt auprès de la banque. Cela dit, et bien que les taux soient de nos jours bas, ce n’est pas une demande si simple à formuler. Il faut commencer par préparer sa demande.

S’occuper de la partie endettement pour préparer une demande de prêt

Les banquiers vont étudier la solvabilité de l’emprunteur avant tout. Il est souvent de bon ton d’avoir un parcours professionnel solide et en rapport avec l’activité que vous allez exercer. Mais au-delà de ce point de nature à faciliter logiquement la réussite de votre projet (attention, il y a bien sûr des exceptions !), sachez que les organismes bancaires et prêteurs sont toujours libres d’accorder ou de refuser des crédits, sans avoir à justifier de leur décision.

Mais que vous soyez sur un refus ou un prêt accepté, c’est bien la solvabilité, au-delà même de la qualité du business plan, qui sera étudiée. Vérifier la solvabilité de l’emprunteur, c’est observer que les obligations découlant du contrat de crédit seront vraisemblablement respectées conformément à ce qui est prévu au contrat.

Première question: Que faites-vous si vous faites 0 de chiffre d’affaires ?

Regardez votre situation patrimoniale et matrimoniale, vos sources de revenus. Aujourd’hui, tout le monde peut bénéficier de dispositifs d’aides comme l’ACRE mais si vous êtes demandeur d’emploi, peut-être aurez-vous la possibilité de cumuler vos assedics pour vous constituer un petit capital de départ afin de rembourser vos dettes (en plus de vivre de votre activité).

Faites aussi en sorte d’avoir des comptes bancaires positifs depuis près de six mois lorsque vous faites une demande auprès de la banque, elle est très regardante sur le sujet. Enfin, préparez un vrai business plan :

Préparer un business plan de création d’entreprise

Le mieux est de se faire aider par un organisme comme les CCI, la Chambre de Métiers, les BGE. Ces organismes vous aident à valider votre projet d’entreprise, vous accompagnent jusqu’à la création (et après le plus souvent) et sont une sorte de caution morale auprès des organismes pourvoyeurs de prêts bancaires et associés. Un prêt à taux zéro ou un prêt bancaire se demande avec la constitution d’un dossier économique et stratégique dit “business plan”.

Seconde question : Êtes-vous appuyé(e) sur votre projet de création d’entreprise ?

Celui-ci doit comporter une partie étude de marché, une partie commerciale, une partie juridique et une partie financière a minima. Cette dernière doit refléter des chiffres réalistes sur la future activité. Ce qui impose d’essayer de déterminer un chiffre d’affaires prévisionnel pour pouvoir ensuite calculer le montant des charges, les besoins en investissements pour atteindre ces objectifs, etc.

Dans votre business plan, il vous faudra donc, sur la partie financière des éléments comme :

        1. Un compte de résultat prévisionnel comportant :
          • La détermination du Chiffre d’affaires HT,
          • Le montant des charges fixes et variables,
          • Votre rémunération prévisionnelle.
        2. Un Bilan prévisionnel avec actif passif comprenant :
          • Les immobilisations corporelles,
          • Les immobilisations incorporelles
          • Les immobilisations financières
          • le BFR estimé,
          • Les ressources allouées comme l’apport en nature et numéraire,
          • Le montant des emprunts
        3. Une trésorerie prévisionnelle
        4. Un seuil de rentabilité prévisionnel

Multiplier les rendez-vous avec les professionnels

Vous avez intérêt  aller voir votre propre banque mais aussi les autres. Beaucoup d’entrepreneurs essaient, dans la mesure du possible, de ne pas mettre le privé et le professionnel dans le même panier. Ce n’est pas toujours possible mais c’est un plus dans la gestion de vos flux. Par ailleurs, contactez les assurances (pour la RC Pro notamment), un expert-comptable au besoin.

Bon entrepreneuriat et bonne route longue et sinueuse vers le succès !

X.D