que faire lorsque l on a les dents jaunes

Que faire lorsque l’on a les dents jaunes ? (Humour)

Vous vous demandez quoi faire lorsque vous avez les dents jaunes ? Coluche a trouvé la réponse avec les remède de Rika Zaraï dans un célèbre sketch un peu déjanté : Porter une cravate marron !

La vidéo du sketch de Coluche où il parle des dents jaunes :

En recherchant un peu sur Youtube, j’ai retrouvé le sketch complet humoristique de Coluche que voici :

Coluche a toujours su faire rire les plus petits et les plus grands. Ici, la vidéo présente un sketch enregistré en audio plus à destination des plus grands. La vulgarité y est de mise, bien orchestrée évidemment par l’immense talent de l’humoriste qui joua avec les plus grands à l’instar de Louis de Funes dans l’aile ou la cuisse.

Ce sketch de Coluche est une petite pépite de moquerie à l’égard de Rika Zaraï, que l’on apprécie par ailleurs fortement sur Blog Lifestyle.

L’humour sur tout et rien, sur la politque, sur la religion

“On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui”. Mais il est une chose sûre : Les plus grands comiques ont l’art de nous faire rire ou réagir aux modèles-types de notre époque ou de l’époque à laquelle ils exerçaient. Le consensus n’existe pas en humour parce que pour déclencher une réaction, il faut parfois savoir heurter. C’est ici toute la qualité de la vulgarité selon Coluche. Vulgaire ? Oui mais avec talent !

D’autres comiques, le plus souvent disparus aujourd’hui comme Guy Bedos, étreignaient d’autres personnalités et notamment les personnalités politiques avec talent. Ce fut le cas également de Coluche qui, dans certains sketchs de la fin de sa vie, s’attaquaient plus directement aux dirigeants politiques. Une chose que l’on voit beaucoup moins aujourd’hui et qui posent pour de nombreux observateurs une question démocratique : Peut-on rire de tout ouvertement à l’heure de la mondialisation médiatique ? Rien n’est moins sûr. D’autres, comme Desproges, s’amusaient également avec la religion. Pour bon nombre de nos contemporains, c’est un sujet complètement tabou ; Le journal satyrique Charlie Hebdo en avait d’ailleurs dramatiquement fait les frais.

X.D